Cher Michael,

j’avais relevé moi aussi cette particularité que j’attribuai à décontraction "naturelle" des américains.
J’ai tenté à mon tour cette technique : pas évident du tout et très déstabilisant. Vais-je insister ?
Merci en tout cas pour ce blog passionnant.
Une question ? Comment expliques-tu l’embouchure si particulière de Stan Getz ? Est-ce un modèle à suivre ?
Bien cordialement
Gilles
D’où la formule suivante : embouchure de Getz + main gauche d’Hamilton= swing garanti ?

Un message, un commentaire ?

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par Michael, merci.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Catégories

  • Boutique (9)
  • Coups de coeur (8)
  • Live (21)
  • Pédagogie (30)
  • Transcriptions (36)
  • Web (25)


  • Concerts