cours sur le son part 2



Voici quelle est ma démarche autour de cette trouvaille sur l’embouchure.


J’avais déjà remarqué il y a longtemps que je serrais les commissures vers le haut alors que nombre de mes idoles serraient vers le bas. Mais n’arrivant pas à faire autrement du fait d’une embouchure hyper rigide, je m’étais dit que ca n’avait pas d’importance et que chaque personne a ses muscles et son embouchure propre. Et puis beaucoup de monde serre vers le haut... sauf que ...tous ceux qui ont vraiment le son, qui sont juste, ne galèrent pas avec les anches , les sax etc...tous les grands que je viens de mettre en photo dans l’article précédent pour illustrer mon propos, serrent vers le bas.
Ayant aujourd’hui travaillé pour assouplir mon embouchure, et venant d’acheter un nouveau ténor avec lequel j’ai du repenser mon placement pour trouver la justesse, j’ai testé une ébauche disons de serrage vers le bas. Et là, incroyable !
Le sax qui jusque là était faux sur le mi, le sol, le do dièse, bas dans le bas, haut dans le haut, était parfaitement juste partout. Et le son !!
J’ai donc entamé une démarche assez longue, laborieuse et difficile depuis une semaine et à plein temps : faire des poses de son devant un miroir en plaçant les muscles du visage vers le bas pour serrer les commissures. Au début et après des années du contraire, évidemment ca ne répond pas, puis à force d’essayer ca vient un peu, puis de mieux en mieux...on fatigue très vite car on n’utilise plus du tout les mêmes muscles, mais les nouveaux réflexes et les nouveaux muscles se placent tout doucement et de plus en plus durablement. Encore quelques semaines pour ne plus y penser. C’est un gros effort mais je vous le conseille vraiment. C’est un des plus chouettes trucs que j’ai jamais découvert sur le son. Et maintenant je m’aperçois en observant les potes que tous ceux qui sonnent super sont ceux qui ont les muscles tendus vers le bas. La raison est en fait claire, quand on tire les muscles vers le haut ca tend la lèvres inférieure, et quand on pousse vers le bas ca détend totalement la lèvre inférieure et le son est libéré. Bonne année ! Bon son à tous.




2 commentaire

Anonyme Le 14/01/2016 à 20h12.

Super Mick...
je vais essayer. comme je n’ai pas le son, peut être serait ce une solution.
Je trouve que tes observations semblent logiques..
et pis, apres quelques essais cela semble etre concordant...
Merci de tout le travail que tu fais en nous proposant toutes ces pistes...
Tu es vraiment un GRAND bonhomme.
Chapeau bas mon ami !

Répondre a ce post

Anonyme Le 10/01/2016 à 16h56.

Merci, je vais essayer !!

Répondre a ce post


Concerts


  • Le 28/11/2017 : José Caparros quintet Salon de Provence

    Concert du quintet de José pour la sortie de son nouvel album.
    Imfp Salon de Provence, 95, Avenue Raoul Francou
    Tel : 04 90 53 12 52


  • Le 29/11/2017 : José Caparros quintet Marseille

    Concert du quintet de José pour la sortie de son nouvel album.
    Jazz sur la ville, Marseille, 48 rue Roux de Brignoles.


  • Le 04/12/2017 : Vandojam Sunset Paris

    Vandojam hommage à Wayne Shorter + jam session Sunset jazz club,
    Special guest au premier set : Max Pinto
    Paris, 60 rue des Lombards métro chatelet. 21h, gratuit. Come by and play !


  • Le 08/12/2017 : CANNONBALL & TRANE feat Baptiste Herbin (Chambéry)

    Super power concert ultra jazzzz en perspective, avec la présence exceptionnelle de Baptiste Herbin (sax alto) et une rythmique de pointe (Philippe Soirat-Fred Nardin- Brice Berrerd)
    Nous allons rendre hommage à Cannonball et Coltrane en rejouant le repertoire de l’album qui les a réuni chez Capitol records.
    Jazz club de Chambéry.


  • Le 03/01/2018 : Aix les bains, l’insolite

    En trio autour de Getz et la bossa nova à Aix les bains dans un chaleureux bar à vins attenant au casino. L’insolite Rue Haldimand 73100 Aix-les-bains. 20h30


  • Le 10/02/2018 : Café Laurent Paris

    j’aurais le plaisir d’etre l’invité de Christian Brenner et son trio dans le magnifique cadre du Café Laurent jazz club, au centre du quartier historique du jazz parisien, 33 rue dauphine. 21h (entrée libre, conso)